L'église


L'église d'Épinay-sur-Duclair date du XVIe siècle. Elle est dédiée à Saint-Martin;
cet édifice se trouvait sur le chemin d'un de ses pèlerinages, venant de l'Abbaye de
Jumièges vers l'Abbaye de Saint-Georges à Saint-Martin de Boscherville.

La coutume voulait que lorsque les pèlerins passaient par Épinay-sur-Duclair, ils
clouent dans les portes, des fers à cheval; Saint-Martin étant le Saint Patron
protecteur de ces animaux.

Sur l'une des portes, Saint Martin est représenté à cheval, recouvert de son manteau
rouge. Il s'apprête avec son épée, à trancher en deux son vêtement afin de le donner
à un mendiant qu'il vient de rencontrer à la porte d'Amiens.
Cet épisode fera de Saint Martin le symbole de la charité.

Sur la deuxième porte, c'est Saint Étienne, premier martyr qui est représenté.
Suite à ses prédications, les juifs l'accusèrent de blasphéme contre la loi de Moïse et
l'emmenèrent hors de Jérusalem pour le lapider.
La légende dit qu'il ne sentit pas les pierres le frapper, mais qu'il ressentit comme
une chute de flocons de neige.

Les gens de l'époque ne sachant ni lire ni écrire, voyaient là représentées deux
scènes de la chrétienté et les symboles qu'elles illustrent, à savoir la charité et la foi.
Au début du Xlle siècle, un Seigneur régnait sur Épinay-sur-Duclair. Selon des
ouvrages de l'époque, il figurait parmi les compagnons de Guillaume le Conquérant à
Hastings.

Dès l'an 940, l'église et le tiers des biens du village ont été vendus aux religieux ;
d'ailleurs le fief nommé « la Cour d'Épinay » appartenait au XVle siècle à
l'Abbaye de Jumièges.

En 1814, la nef et le chœur furent détruits par un incendie. Ils furent reconstruits en
1817.

eglise 1

Porte Eglise

eglise2